PRESENTATION » Le FSE soutient Agate Paysages

Le FSE soutient Agate Paysages

Le fonds social européen a décidé de soutenir Agate Paysages sur plusieurs projets annuels (2016 et 2017) et un projet biannuel 2018 et 2019.

Les projets soutenus en lien avec nos Ateliers et Chantiers d’Insertion :

Opération : Développement et professionnalisation de l'offre d'insertion en zone rurale soutenue en 2016, en 2017 et de façon biannuelle en 2018 et 2019.
Pour 2016, la subvention conventionnée est de : 42 000€
Pour 2017, la subvention conventionnée est de : 77 642,14€
Pour 2018-2019, la subvention conventionnée est de : 197 461,07€

Les projets soutenus en lien avec nos Maisons de services au public :

Opération : Relais d'accueil et de services d'Agate Paysages : l'accompagnement socioprofessionnel au service de l'inclusion sociale soutenue en 2016
Opération : Maison de services au public d'Agate Paysages: un relais emploi au service du territoire en 2017
Pour 2016, la subvention conventionnée est de : 102 755€
Pour 2017, la subvention conventionnée est de : 83 462,62€

 

Présentation synthétique du projet Développement et professionnalisation de l'offre d'insertion en zone rurale

Synthèse du projet :
Les 8 équipes chantiers de Terre d'emplois - Agate Paysages couvrent des secteurs ruraux, pour lesquels l'offre d'insertion est faible ou inexistante (Ounans, Chaussin, Choisey, Dampierre, Salins-les-Bains, Morez, Domblans, Macornay). Chaque salarié en insertion bénéficie d'un accompagnement préprofessionnel et professionnel défini par une démarche qualité. Il bénéficie également d'un encadrement, sur les chantiers, adapté aux publics en difficultés. Les encadrants techniques d’insertion participent activement à l'avancée du parcours d'insertion.
L'objectif principal est l'accès à un emploi stable et de qualité. Pour cela un certain nombre de freins à l'employabilité sont détectés, travaillés et levés, avec la collaboration de l'ensemble des partenaires du territoire intervenant sur la ou les problématiques diagnostiqués. La professionnalisation des salariés lors de leur passage à Terre d'emplois - Agate Paysages fait intégralement partie des objectifs. Cela passe par la mise en œuvre d’actions de formations internes et externes, un accompagnement dans l'emploi pendant la période du contrat, la possibilité de réaliser des immersions en entreprises liées au projet professionnel travaillé et une valorisation de l'expérience et des compétences transférables acquises.
Enfin, Terre d'emplois - Agate Paysages s'efforce d'offrir au territoire, en fonction des diagnostics de besoin, des réponses en termes de développement, d'offre d'insertion, ou toute autre action pouvant contribuer au développement territorial, tant en termes d'emplois que d'activité.

 

Analyse :
L’évolution du nombre d'offre d'emploi disponibles en milieu rural reste peu favorable. À cette offre réduite, s’ajoute la faible mobilité des demandeurs d’emploi. En effet, le nombre de salariés détenteurs du permis de conduire dans les différents ateliers et chantiers d’insertion portés par Terre d’Emplois – Agate Paysages diminue depuis 2012 (65% en 2012, 64% en 2013, 61% en 2014, 54% en 2015, 49% en 2016, 48% en 2017 pour difficilement arriver à 45% en 2018). Ainsi, la rencontre se fait peu entre emplois possibles/disponibles et candidats locaux potentiels.
Jusqu’en 2014, l’accent avait été mis sur la formation professionnelle. La réforme de 2014 et la baisse des financements dédiés avait créé des incertitudes. Le nombre d’heures de formation des salariés en parcours d’insertion avait reculé passant de 1481h en 2015 à 853 en 2016. L’effort de 2017 a commencé à porter ses fruits avec une hausse du nombre d’heures de formation reçues par les salariés : 963h en 2017. L’association a poursuivi cet effort en 2018 tant sur sa politique de formation des salariés en parcours d’insertion que celle des permanents avec 2 764 heures de formation reçues.
Terre d’Emplois – Agate Paysages a obtenu l’extension de son agrément IAE sur les nouveaux territoires résultants de la fusion d’une part de la CCPS au sein de l’APS Cœur du Jura et d’autre part de la Haute Seille au sein de Bresse Haute Seille.
Agate Paysages entend poursuivre son développement de solutions alternatives à l’utilisation de produits phytopharmaceutiques : désherbage mécanique, thermique et manuel.

 

Le projet soutenu se compose de quatre actions :

Accompagnement préprofessionnel et professionnel
L'action d'Accompagnement préprofessionnel et professionnel permet de définir un parcours d’insertion réaliste et réalisable avec le salarié en insertion. En découle les besoins en termes de supports pédagogiques et modalités d’action à mettre en œuvre pour concourir à une insertion durable du salarié. Cette action mobilise également les partenaires sociaux et économiques du territoire (notamment dans le cadre des périodes d’immersion professionnelles : PMSMP).

Encadrement technique
L'action d'Encadrement technique permet d'assurer la mise en œuvre de la professionnalisation par apprentissage des règles techniques d'intervention et dans le respect des règles de sécurité. Cette action facilite le développement de compétences (savoir-faire, savoir-être) chez les demandeurs d’emploi à travers le positionnement pédagogique de l'encadrant. Ce dernier évalue périodiquement et de façon formalisée l’avancée du salarié en insertion et contribue à la définition de son projet professionnel (notamment via des évaluations des savoir-faire et des savoir-être).

Professionnalisation
L'action de Professionnalisation des salariés en insertion par le biais de la formation. Elle renforce également l'action de la structure sur le territoire en professionnalisant des demandeurs d’emploi dans le cadre de parcours plus longs et stabilisés avec un projet professionnel en lien avec le domaine d'intervention.


Ingénierie technique et de développement
L'action d'Ingénierie technique et de développement permet de diversifier l'offre d'insertion à destination des demandeurs d'emploi du territoire. Cette action a pour vocation de renforcer le potentiel des chantiers comme outils pédagogiques et donc consolider et développer le nombre de postes d'insertion en contrats aidé en lien avec les besoins repérés en CDIAE.

 

 

Présentation synthétique du projet Maison de services au public d'Agate Paysages: un relais emploi au service du territoire

Synthèse du projet :
Les Maisons de services au public de Terre d’Emplois - Agate Paysages s'inscrivent dans une dynamique nationale et locale visant à renforcer l'accès aux services de proximité. Dans le cadre de sa convention avec l'État, il s'agit pour la MSAP d'apporter une information de premier niveau, de faciliter l'accès aux droits et aux services par l'accompagnement des habitants dans leurs démarches administratives. Les MSAP contribuent à la réduction de la fracture numérique par l’aide à l’utilisation des services et outil numériques.
Partenaire privilégié de Pôle Emploi (cosignataire de la convention locale cadre MSAP) sur les territoires ruraux, les MSAP de Terre d’Emplois - Agate Paysages traitent au quotidien des questions relatives à l'emploi.
En 2017, sur les 23 190 contacts/actions mises en œuvre, l'emploi a représenté en moyenne 36,5 % de l’activité. C'est pourquoi les services proposés au sein des Maisons de services au public ont été élargi au champ "emploi", fort des réelles compétences pour la résolution des problématiques socioprofessionnelles développées depuis plusieurs années et jusqu'en 2016 par les Relais d'accueil et de services de Terre d’Emplois - Agate Paysages.
Ainsi, les MSAP de Terre d’Emplois - Agate Paysages entendent apporter un accompagnement de proximité et de qualité pour les personnes en recherche d'activité professionnelle tout en développant et mobilisant conjointement un réseau de partenaires emploi pour contribuer à la dynamique socio-économique du territoire.

 

Analyse :
Quand le département affiche un solde neutre de population, 3 des 4 territoires couverts par nos MSAP affichent un solde migratoire positif. De nouvelles populations viennent s'installer. Avec elles, de nouveaux besoins se font jour en termes de services de proximité, notamment dans les domaines de la recherche d'emploi et du développement des services à la population. D’un point de vue économique, l'agriculture est encore fortement présente puisque les taux de populations agricoles dépassent la moyenne départementale (1,3%), particulièrement sur le secteur la Plaine Jurassienne (2,1%) puis d'Arbois et du Val d’Amour (1,8%). Le taux de chômage des femmes est plutôt contrasté sur les 4 territoires couverts par l’opération (49,9% pour le Jura). Sur Arbois, les femmes représentent 51,5 % des demandeurs d’emploi pour un taux de chômage de 7%. Sur Salins, les femmes représentent 51,9 % des demandeurs d’emploi pour un taux de chômage de 13,6 %. Sur le Val d’Amour, la part est légèrement plus basse pour 46,1% de demandeurs d’emploi femmes. Cependant, la part est supérieure pour atteindre 55,1% de demandeurs d’emploi dans la Plaine Jurassienne. Enfin, la proportion des femmes qui travaillent à temps partiel est supérieure à la moyenne départementale dans tous les territoires (de 18,6% à 23,5% pour une moyenne départementale à 17,2%). Ainsi la situation féminine est très contrastée sur le territoire. La fragilité vis à vis des questions d'emploi est néanmoins une constante. Le taux d'activité des hommes est inférieur à la moyenne départementale (78,4 % en 2014) sur les 4 territoires. Les plus de 60 ans représentent quasiment 28 % de la population départementale. La question de l’emploi 55-64 demeure importante puisque leur taux d’activité n’est que de 49 % (48,8 % sur Arbois, 44,3 % sur Salins). Les niveaux de formation des habitants sont eux aussi contrastés. Sur Arbois par exemple, quand 40,1% de la population a un niveau supérieur ou égal au Bac ou brevet professionnel (moyenne départementale : 38 %), plus de 34,1 % n'a pas de diplôme (moyenne départementale : 33,2 %). La question de l'accès à la qualification et au premier emploi est donc importante et doit faire l'objet de traitements différenciés.

 

Le projet soutenu se compose d’une action visant à :
Faire émerger de nouvelles dynamiques territoriales au profit de l'insertion des demandeurs d'emploi et du développement économique
Favoriser l'accès à l'emploi sur le territoire par le développement et l'animation d'un réseau de partenaires économiques
Favoriser l'accès aux dispositifs d'insertion existants pour les personnes dont le parcours nécessite le passage par une structure d'insertion
Renforcer la coopération entre partenaires emploi, employeurs et Structures d'Insertion par l'Activité Economique du territoire
Participer à l'identification du potentiel local en matière de ressources humaines
Travailler en lien avec les élus et les collectivités locales pour repérer les problématiques collectives
Outiller les demandeurs d'emploi afin d’optimiser leurs démarches par la conduite d'actions ou ateliers spécifiques et adaptés